Si ce message ne s'affiche pas correctement, téléchargez la version pdf ou contactez-nous pour changer de version
bandeau-top
bandeau-bleft Juin 2015
bandeau-filet
Abonnement Transmettre Archives RSS Contact PDF Facebook Tweeter
 
 
zoom
Épuisement professionnel
Comprendre et agir
Épuisement professionnel : comprendre et agir  
  Depuis plusieurs années, l'épuisement professionnel ou burnout s'est affirmé comme une problématique importante en matière de santé au travail. Ce syndrome peut concerner toutes les professions qui demandent un engagement personnel intense. Si le phénomène semble prendre de l'ampleur, il est cependant possible d'agir pour éviter sa survenue. Certaines mesures permettent en effet d'éviter l'apparition des cas de burnout et d'empêcher l'aggravation de l'état de santé des personnes déjà atteintes. Voici quelques clés pour mieux comprendre et mieux prévenir l'épuisement professionnel.

puce-orange  Lire la suite

point-ico Publication
Le syndrome d'épuisement professionnel ou burnout
p
point-ico Dossier
Épuisement professionnel ou burnout
p
point-ico Article
Burnout : mieux connaître l'épuisement professionnel (DC7)
p
point-ico Publication
Évaluer les facteurs de risques psychosociaux : l'outil RPS-DU (ED 6140)
p
 
 
rub-actus

Risque chimique

Seirich : un nouvel outil d'évaluation du risque chimique en ligne

Seirich : un nouvel outil d'évaluation du risque chimique en ligne

Pour faciliter la démarche d'évaluation des risques chimiques par les entreprises, l'INRS a développé le logiciel Seirich (Système d'évaluation et d'information sur les risques chimiques en milieu professionnel). Réalisé avec le soutien de nombreux partenaires (DGT, CnamTS, Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail, Conseil national des professionnels de l'automobile, Syndicat national des Industries des Peintures, Enduits et Vernis, Union des industries de la métallurgie, Union des industries chimiques), cet outil accessible gratuitement en ligne permet de caractériser les dangers des produits chimiques et des procédés émissifs suivant une grille qui intègre les modalités de classification et d'étiquetage issues du règlement CLP. Seirich permet notamment de réaliser l'inventaire des produits et des procédés émissifs présents dans l'entreprise, de les classer selon leur niveau de risque et d'établir un plan d'action. Il simplifie également la gestion des documents d'évaluation ainsi que la traçabilité des expositions professionnelles.

- En savoir plus
- Télécharger l'outil Seirich
 

Concours vidéo INRS

Le palmarès 2015 du concours « De l'école au travail »

Le palmarès 2015 du concours « De l'école au travail »

Le premier prix du concours vidéo 2015 « Santé et sécurité au travail : De l'école au travail, à vos vidéos » a été attribué aux élèves de 2e année du CAP Carrosserie Peinture du CFA de la Chambre des Métiers de Gironde de Bordeaux (académie de Bordeaux), pour leur film « Si j’avais su ». Au total, 92 classes de lycées professionnels et sections d’apprentis de CFA ont participé à la 3e édition de la manifestation organisée par l’INRS en partenariat avec l’Éducation nationale. Ce concours constitue un véritable projet pédagogique pour les classes et a pour principal objectif de sensibiliser les jeunes aux risques auxquels ils peuvent être confrontés lors de leurs premiers pas en entreprise. Les moins de 25 ans forment une population particulièrement exposée aux risques professionnels : ils représentent 11 % des salariés mais concentrent à eux seul 20 % des accidents du travail.

- Le palmarès 2015
- Voir toutes les vidéos
 

Cancers professionnels

Poussières de bois, protégeons-nous !

Poussières de bois, protégeons-nous !

L'INRS, en association avec les ministères chargés de l'Agriculture et du Travail, la CnamTS, la CCMSA, l'OPPBTP et les organisations professionnelles, propose de nouveaux outils d'information sur les risques cancérogènes liés aux poussières de bois. Deux affiches et deux spots TV destinés aux entreprises, ainsi qu'un dépliant ciblant les employeurs sont à présent disponibles. Au-delà de la sensibilisation, il s'agit de proposer des solutions de prévention et d'identifier des interlocuteurs pour accompagner les entreprises dans leurs démarches. En France, les poussières de bois constituent l'une des principales causes de cancers professionnels reconnus. Plus de 400 000 salariés sont exposés mais pourtant moins de 30 % des entreprises concernées intègrent ce risque dans leur document unique.

- Le communiqué de presse
- L'essentiel sur Les poussières de bois
 

Déchets

Prévenir les risques lors de la collecte des déchets ménagers

Prévenir les risques lors de la collecte des déchets ménagers

Favoriser la prise en compte de la prévention des risques professionnels lors des opérations de collecte des déchets ménagers, c'est l'objectif du livre blanc réalisé par l'Assurance maladie - Risques professionnels Ile-de-France, la CNRACL et la Fnade. Le document s'adresse aux donneurs d'ordre (collectivités, groupements de communes et syndicats) ayant choisi de recourir à des prestataires de collecte privés. Il propose des recommandations et des mesures pratiques pour intégrer la santé et la sécurité le plus en amont possible et notamment dès la phase d'appel d'offres concernant le choix des véhicules de collecte, le choix et la maintenance des conteneurs ou encore l'organisation des plans de tournée.

- Le livre blanc Collecte des déchets ménagers et assimilés [PDF]
- La recommandation R437
 

Normalisation

5e conférence européenne Euroshnet

5e conférence européenne Euroshnet

Comment la normalisation, les essais et la certification peuvent-ils contribuer à l'amélioration de la qualité de vie au travail dans un monde en constante mutation ? Cette question constituera le thème central de la conférence co-organisée par l'INRS dans le cadre du réseau européen Euroshnet. La manifestation se déroulera à Séville (Espagne) du 14 au 16 octobre 2015. Elle s'adresse aux autorités publiques européennes et nationales, aux fabricants et aux utilisateurs, aux préventeurs et aux autres acteurs concernés par la santé et la sécurité au travail.

- Information et inscription
 

rub-juridiques

Risque routier – Gilet de haute visibilité

Un décret du 7 mai 2015 étend, à compter du 1er janvier 2016, l'obligation de détenir un gilet de haute visibilité - déjà applicable aux automobilistes - aux conducteurs d'un véhicule à moteur à deux ou trois roues ou d'un quadricycle à moteur, non carrossé.

- Le décret du 7 mai 2015 [PDF]
 

Suivi médical post-professionnel des fonctionnaires

Un décret du 20 mai 2015 fixe les modalités de suivi médical post-professionnel ouvert aux agents de la fonction publique de l'État et ouvriers d'État ayant été exposés, dans le cadre de leur activité professionnelle, à un agent cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction : délivrance d'une fiche d'exposition, prise en charge des frais, choix du médecin...

- Le décret du 20 mai 2015 [PDF]
 

rub-sur-le-web
Ma vie de technicien du spectacle vivant

Ma vie de technicien du spectacle vivant

À travers une série de témoignages, ce webdocumentaire permet de découvrir le quotidien des techniciens du spectacle vivant. Il aborde particulièrement les problématiques liées à l'organisation du travail et à la prévention des risques professionnels.
 
Émotions au travail

Émotions au travail

Les liens entre travail et émotions constituent le thème central du numéro de printemps de la Nouvelle Revue du Travail. Il introduit notamment la question des dimensions émotionnelles liées à chaque métier et la façon dont celles-ci structurent les environnements professionnels.
 

rub-enquestion-top
rub-enquestion-bottom

Comment bien choisir des protecteurs individuels contre le bruit ?

point-vert

Pour lutter contre les risques liés au bruit au travail, la priorité doit toujours être donnée aux mesures de protection collective (réduction à la source, encoffrement des machines bruyantes, traitement acoustique des locaux). Le recours aux protecteurs individuels contre le bruit (PICB) ne doit être envisagé que si ces premières mesures se révèlent insuffisantes. Le protecteur individuel doit permettre d'affaiblir les nuisances sonores, sans isoler l'opérateur des bruits utiles à sa tâche et des signaux sonores annonciateurs de danger. Il doit offrir un niveau de sécurité adéquat et un confort maximal. Plusieurs types de PICB sont aujourd'hui disponibles : casque antibruit, bouchons moulés, bouchons à former… Le choix de l'équipement doit tenir compte de la nature du bruit (amplitude, fréquence, durée d'exposition, fluctuations...), de la tâche à effectuer (environnement sonore, signaux utiles, avertisseurs de dangers, communication...) et de l'utilisateur (préférences, conditions d'utilisation, habitudes de travail...). Dans tous les cas, plusieurs critères sont à considérer : le marquage CE obligatoire, l'affaiblissement acoustique nécessaire, le confort, l'adéquation avec l'activité, l'environnement de travail, les troubles médicaux éventuels et bien sûr la compatibilité avec les autres équipements de protection individuelle. Avant de prendre une décision, une période d'essai peut permettre de vérifier que les protections sont efficaces et adaptées aux tâches à effectuer et va aider les utilisateurs à s'y habituer.

- Protection individuelle contre le bruit


rub-agenda-top
rub-agenda-bottom

16 juin 2015 - Paris

Journée technique « Expositions professionnelles aux fumées soudage » Organisateur : INRS

Du 16 au 18 juin 2015 - Reims

10e Congrès national de radioprotection
Organisateur : SFRP

23 et 24 juin 2015 - Paris

Congrès ResPECT 2015
Organisateur : ResPECT

Du 8 au 10 juillet 2015 - Aix-en-Provence

EPIQUE 2015 - 8e conférence de Psychologie Ergonomique
Organisateur : Arpege

Du 13 au 16 septembre 2015 - Porto (Portugal)

Eurotox 2015
Organisateur : Eurotox

15 septembre 2015 - Paris

Journée d'information Seirich
Organisateur : INRS

Du 23 au 25 septembre 2015 - Paris

50e Congrès de la Société d'ergonomie de langue française
Organisateur : Self

Du 24 au 26 septembre 2015 - Bruxelles

Gerda 2015 - 36e cours d'actualisation en dermato-allergologie
Organisateur : Gerda

Du 14 au 16 octobre 2015 - Séville (Espagne)

5e Conférence Euroshnet « Améliorer la qualité de la vie au travail »
Organisateur : Euroshnet

Du 20 au 22 octobre 2015 - Paris

Colloque INRS « Rayonnements optiques artificiels et électromagnétiques au travail »
Organisateur : INRS

btn-consulter-agenda


rub-vient-de-paraitre-top
rub-vient-de-paraitre-bottom

Publication

Dans mon entreprise, j'étiquette les produits chimiques (ED 6197)

Dans mon entreprise, j'étiquette les produits chimiques (ED 6197)

Cette brochure, a pour objet d'aider les chefs d'entreprise à mieux comprendre le rôle et l'utilité de l'étiquetage des produits chimiques. Elle présente les obligations légales et les responsabilités des employeurs et apporte des éléments de connaissance et des renseignements pratiques sur l'étiquetage des produits.
- La brochure ED 6197

Publication

L'habilitation électrique (ED 6127)

L'habilitation électrique (ED 6127)

Cette brochure propose un point complet sur l'habilitation électrique. Elle présente notamment la définition de l'habilitation électrique et ses symboles, la démarche d'habilitation, le rôle des différents acteurs impliqués...
- La brochure ED 6127

Base de données

Guide Eficatt

Guide Eficatt

Le guide Eficatt « Exposition fortuite à un agent infectieux et conduite à tenir en milieu de travail » a pour but d'aider les médecins du travail lorsqu'ils sont confrontés à des salariés ayant subi une exposition accidentelle à un agent biologique pathogène (virus, bactéries, ...). Deux nouvelles fiches sont disponibles. La première porte sur les infections à bactéries multi résistantes digestives et la seconde sur l'infection à Coronavirus MERS-CoV.
- Le guide EFICATT


 
 
zoom
Épuisement professionnel
Comprendre et agir
Épuisement professionnel : comprendre et agir  
  Depuis plusieurs années, l'épuisement professionnel ou burnout s'est affirmé comme une problématique importante en matière de santé au travail. Ce syndrome peut concerner toutes les professions qui demandent un engagement personnel intense. Si le phénomène semble prendre de l'ampleur, il est cependant possible d'agir pour éviter sa survenue. Certaines mesures permettent en effet d'éviter l'apparition des cas de burnout et d'empêcher l'aggravation de l'état de santé des personnes déjà atteintes. Voici quelques clés pour mieux comprendre et mieux prévenir l'épuisement professionnel.
point-ico Publication
Le syndrome d'épuisement professionnel ou burnout
p
point-ico Dossier
Épuisement professionnel ou burnout
p
point-ico Article
Burnout : mieux connaître l'épuisement professionnel (DC7)
p
point-ico Publication
Évaluer les facteurs de risques psychosociaux : l'outil RPS-DU (ED 6140)
p
 
  Initialement identifié au cours des années 1970 dans les professions de l'aide et du soin, le burnout, ou syndrome d'épuisement professionnel, est un ensemble de réactions consécutives à une exposition chronique à des situations de travail stressantes, dans lesquelles la notion d'engagement personnel des salariés est importante. Ce syndrome se caractérise par trois dimensions principales. Premièrement, il correspond à un état d'épuisement physique, émotionnel et mental. Les personnes atteintes ont le sentiment d'être « vidées » des ressources physiques et émotionnelles nécessaires à l'accomplissement de leur activité. Deuxièmement, elles développent une approche du travail marquée par le cynisme (attitude de retrait, d'indifférence vis-à-vis du travail, déshumanisation de la relation aux usagers, aux patients). Troisièmement, le burnout s'accompagne d'un sentiment de non-accomplissement personnel (sentiment d'échec professionnel, dépréciation de ses résultats). À l'heure actuelle, le burnout n'est pas répertorié dans les classifications médicales de référence. Cet état de souffrance peut cependant avoir des répercussions sur la santé des salariés et s'accompagner de nombreux symptômes : perte de confiance en soi, difficultés de concentration, fatigue généralisée, maux de tête et de dos, troubles du sommeil, repli sur soi, agressivité, conduite addictives... Il peut conduire à l'apparition de troubles dépressifs ou anxieux. Le burnout engendre également une baisse de l'investissement des salariés et favorise l'absentéisme, des paramètres ayant un impact important sur la performance globale de l'entreprise.


Des valeurs professionnelles mises à mal par l'organisation du travail

Le burnout peut survenir dans des contextes professionnels très divers. Cependant, les situations de travail les plus à risques partagent certains traits communs. Le principal tient à la mobilisation affective et à l'engagement personnel des salariés dans leur activité professionnelle. Ce type d'environnement est souvent caractérisé par l'existence de règles très prégnantes liées à la culture professionnelle (souci du « travail bien fait », sens du service dû aux clients ou aux usagers...). Les risques surviennent lorsque l'organisation et les contraintes de travail entrent en contradiction avec ces valeurs professionnelles. L'écart entre la façon dont les salariés conçoivent leur métier et la façon dont ils sont amenés à l'exercer les place dans une situation de tension permanente qui les épuise et les amène parfois à remettre en question leur engagement initial. Les contraintes professionnelles associées au burnout peuvent être diverses : pression temporelle, faible soutien social de la hiérarchie et des collègues, manque de marges de manœuvre, reconnaissance insuffisante du travail accompli, manque d'équité dans les relations professionnelles, demandes contradictoires, conflits de valeur… Dans le secteur de l'aide ou du soin, les exigences émotionnelles s'ajoutent à ces contraintes organisationnelles et psychosociales. La charge de travail joue aussi un rôle majeur dans la survenue du burnout mais il est important de souligner que l'épuisement professionnel ne se réduit pas à une « pathologie de la surcharge ». Il ne doit pas non plus être confondu avec l'addiction au travail (ou workaholisme).


Agir en amont et prendre en charge les personnes atteintes

Prévenir durablement les risques d'épuisement professionnel implique la mise en place d'une démarche collective et une réflexion profonde sur l'organisation et les relations de travail. Il est en particulier recommandé de veiller à ce que l'organisation du travail et les contraintes qu'elle génère ne mettent pas les salariés en porte-à-faux vis-à-vis des règles et des valeurs de leur métier. Une autre priorité est d'agir sur les facteurs de risques psychosociaux impliqués dans la survenue du burnout. Pour cela, il est nécessaire de prendre en compte les facteurs de risques propres à chaque métier en permettant à l'ensemble des acteurs concernés (employeurs, salariés, représentants du personnel, médecin du travail...) de confronter leurs points de vue. Certaines bonnes pratiques permettent de réduire les risques en amont : réguler la charge de travail, définir des critères partagés de qualité du travail, préserver les marges de manœuvre des salariés, instaurer des échanges entre pairs sur les pratiques professionnelles, favoriser le travail en équipe, développer des formes de reconnaissance, lutter contre les injustices... Il faut s'efforcer de surveiller et détecter le plus précocement possible les signaux collectifs et individuels pouvant révéler la présence de risques psychosociaux : absentéisme de courte durée (ou du lundi et du vendredi), démissions, postes non pourvus, baisse de la qualité des produits ou des services, conflits interpersonnels, augmentation de la fréquence des accidents ou des incidents, désinvestissement professionnel, changement d'attitude d'un salarié… Il est également important de se tenir prêt à réagir lorsqu'un cas d'épuisement professionnel est identifié dans l'entreprise. Le salarié souffrant d'épuisement professionnel doit ainsi être orienté vers le service de santé au travail qui pourra apprécier plus finement la sévérité du syndrome et conseiller si besoin une prise en charge par un médecin traitant ou un spécialiste. Mais dans tous les cas, la survenue d'un burnout doit interpeller l'entreprise, la conduire à analyser les éléments de la situation de travail qui ont pu y concourir, afin de procéder à des modifications de l'organisation du travail, non seulement pour la personne atteinte, mais aussi pour l'ensemble des salariés.

Un guide pour prévenir le burnoutUn guide pour prévenir le burnout

Aider les entreprises à prévenir le syndrome d'épuisement professionnel, c'est l'objectif du nouveau guide publié par la Direction générale du travail (DGT), l'INRS et l'Anact. Ce document propose une définition du syndrome d'épuisement professionnel, plus communément appelé burnout. Il présente également les mesures collectives et individuelles permettant de prévenir son apparition mais également d'agir efficacement face à des salariés en situation d'épuisement professionnel.

 
La Lettre d'information est éditée par le département Produits d'information de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Stéphane PIMBERT, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Jacques GOZZO. Routage : logiciel SYMPA. Copyright INRS. Tous droits réservés. Conformément à la loi 2004-801 du 6 août 2004 (...) modifiant la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS - 65 boulevard Richard Lenoir - 75011 Paris ou écrivez à contact@kiosque.inrs.fr