Si ce message ne s'affiche pas correctement, téléchargez la version pdf ou contactez-nous pour changer de version
bandeau-top
bandeau-bleft Avril 2015
bandeau-filet
Abonnement Transmettre Archives RSS Contact PDF Facebook Tweeter
 
 
zoom
Risque chimique
Un risque omniprésent
Risque chimique : un risque omniprésent  
  Tous les secteurs d'activité sont concernés par le risque chimique, aussi bien du fait des produits employés que des substances émises par certains procédés. Le repérage est le préalable à toute démarche de prévention du risque, qui vise en priorité la suppression ou la substitution de l'agent chimique dangereux.

puce-orange  Lire la suite

point-ico Dossier
Risques chimiques
p
point-ico Publication
Travailler avec des produits chimiques (ED 6150)
p
point-ico Base de données
Fiches toxicologiques
p
point-ico Dossier HST
Du nouveau dans la prévention du risque chimique (DO238)
p
 
 
rub-actus

Enquête

Santé et sécurité au travail dans les petites entreprises

Santé et sécurité au travail dans les petites entreprises

L'INRS a fait réaliser par l'institut Viavoice une 3e enquête sur les petites entreprises (moins de 50 salariés) et les risques professionnels. Plus de 1000 chefs d'entreprise ont été interrogés, dont 652 dans des petites entreprises (de 10 à 49 salariés) et 350 dans des très petites entreprises (de 0 à 9 salariés). L’enquête montre que 46 % des TPE et 90 % des PE ont établi leur document unique. Depuis 2010, les chefs d'entreprise sont plus nombreux à déclarer avoir mis en oeuvre des mesures de prévention. Selon, l'enquête leurs principales préoccupations concernant la santé et la sécurité de leurs salariés sont le risque routier, le risque lié à l'activité physique et celui de chute de plain-pied. L'étude montre aussi que, pour les entreprises, les services de santé au travail sont les interlocuteurs de référence sur les questions de prévention.

- Le communiqué de presse
- Les résultats enquête TPE [PDF]
 

Conditions de travail

Contraintes physiques, prévention des risques et accidents du travail

Contraintes physiques, prévention des risques et accidents du travail

Efforts physiques, nuisances sonores, conduite de véhicules... Dans un nouveau rapport, la Dares dresse le panorama des accidents du travail, et des contraintes physiques auxquelles sont soumis les salariés. Le document présente également les mesures de prévention dont bénéficient les travailleurs. Établis à partir de plus de 34 000 entretiens réalisés dans le cadre de l'enquête Conditions de travail 2013, les données sont détaillées par secteur d'activité, taille d'entreprise, genre ou encore âge des salariés.

- Enquêtes Conditions de travail
 

Étude

Les conditions de travail dans les établissements de santé

Les conditions de travail dans les établissements de santé

La Drees a publié l'édition 2014 de son panorama des établissements de santé. Le rapport intègre notamment un chapitre complet sur les conditions de travail particulières de ce secteur : contraintes de rythme de travail élevées, exposition à des produits dangereux, tensions avec le public, confrontation à la souffrance des patients. Le document présente aussi un état des lieux des risques psychosociaux auxquels sont confrontés les salariés du secteur hospitalier, qui y sont plus souvent exposés que l’ensemble des salariés.

- Le panorama
 

Nanomatériaux

Exposition aux nanoparticules d'argent

Exposition aux nanoparticules d'argent

Les nanoparticules d'argent sont employées dans différents secteurs comme l'alimentation (additifs, emballages alimentaires, revêtements internes de réfrigérateurs), le textile (vêtements et literie) ou les produits cosmétiques et d'hygiène (brosses à dents, fers à lisser les cheveux, sprays désinfectants, etc.), essentiellement pour leurs propriétés antibactériennes et antifongiques. Dans un avis récent, l'Anses souligne les efforts de recherche sur les effets sanitaires et environnementaux potentiels des nanoparticules d'argent mais relève que ces efforts demeurent insuffisants pour permettre une évaluation des risques. Cependant, l'Anses recommande de limiter la mise sur le marché de produits contenant des nanoparticules d'argent aux applications dont l'utilité est clairement démontrée. Par ailleurs, dans son dernier numéro, la revue de l'INRS Hygiène et Sécurité du Travail publie un article consacré au nanoargent proposant une synthèse des connaissances sur la production et les utilisations, les expositions et les mesures de prévention à prendre lors de la mise en oeuvre de ces nanomatériaux.

- Avis de l'Anses [PDF]
- Article « Nanoargents : quels sont les risques ? »
 

Troubles musculosquelettiques

Les TMS dans le monde agricole

Les TMS dans le monde agricole

L'InVS vient de publier les premiers résultats de la phase pilote du programme d'étude Coset-MSA sur les troubles musculosquelettiques du membre supérieur chez les agriculteurs. Ces travaux montrent une forte fréquence des symptômes musculosquelettiques parmi les travailleurs de l'agriculture, notamment chez les agriculteurs exploitants et les ouvriers agricoles. Selon les auteurs, les travailleurs de l'agriculture constituent une population à surveiller et à cibler en termes d'actions de prévention.

- Bulletin épidémiologique hebdomadaire n°8 de l'Institut de veille sanitaire
 

rub-juridiques

Pénibilité

Une instruction de la Direction générale du travail du 13 mars 2015 présente le fonctionnement du compte pénibilité. Elle précise les dispositions applicables pour l'année 2015, première année de mise en oeuvre du dispositif.

Un décret du 4 mars 2015 prévoit les modalités de transmission à l'entreprise de travail temporaire par l'entreprise utilisatrice, des informations nécessaires à l'établissement de la fiche de prévention des expositions. Il impose la mention, dans le contrat de mise à disposition, des facteurs de risques liés à la pénibilité auxquels le travailleur intérimaire est exposé lorsque ces facteurs dépassent les seuils réglementaires.

- L'instruction du 13 mars 2015 [PDF]
- Le décret du 4 mars 2015 [PDF]
 

Amiante

Une note de la Direction générale du travail du 4 mars 2015 diffuse une version actualisée des deux logigrammes élaborés afin de clarifier la frontière entre la sous-section 3 (retrait ou encapsulage) et la sous-section 4 (interventions sur matériaux amiantés). Ils facilitent en particulier le classement des opérations sur des immeubles par nature ou par destination et les opérations de maintenance sur les équipements industriels, matériels de transport ou autres articles.

- La note du 4 mars 2015 [PDF]
- Le logigramme 1 : opérations exposant à l’amiante sur des immeubles par nature ou par destination [PDF]
- Le logigramme 2 : opérations exposant à l’amiante sur les installations et équipements industriels, matériels de transport ou autres articles [PDF]
 

rub-sur-le-web
Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail

Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail

L'organisme de prévention canadien CCHST vient de refondre son site internet. Plus clair et plus moderne, le nouveau site propose de nombreux dossiers d'information sur la prévention des risques professionnels. Il dispose également d'une rubrique Questions/Réponses particulièrement riche.
 
Maintenance

Maintenance

L'organisme suisse de prévention Suva propose un dossier en ligne consacré aux risques liés aux opérations de maintenance. On y retrouve notamment des récits d'accidents ainsi qu'un rappel des règles essentielles pour sécuriser les interventions des opérateurs.
 

rub-enquestion-top
rub-enquestion-bottom

Quelles sont les procédures à respecter pour retirer des vêtements ou des gants de protection ?

point-vert

Certains travaux, susceptibles d'exposer les salariés à des produits chimiques dangereux pour la santé ou à des agents biologiques infectieux, imposent le port de protection individuelle. En fin de poste ou de journée de travail, il est nécessaire de respecter certaines procédures afin de retirer ces équipements de protection individuelle (EPI) tout en évitant les risques d'exposition ou de contamination par les agents chimiques ou biologiques présents sur les EPI. Les modes opératoires varient selon les types et les usages des équipements. Une série de dépliants de l'INRS (ED 6165 / 6166 / 6167 / 6168 / 6169) décrivent en image les étapes à suivre pour retirer en toute sécurité une tenue de protection ou des gants, qu'ils soient réutilisables ou à usage unique. Il est à souligner que, pour une efficacité optimale, ces procédures doivent être complétées par des mesures d'hygiène incluant notamment le lavage des mains et des EPI réutilisables.

- Retrait des EPI en toute sécurité


rub-agenda-top
rub-agenda-bottom

Du 8 au 10 avril 2015 - Nancy

Conférence scientifique INRS « Le risque chimique. Méthodes et techniques innovantes »
Organisateur : INRS

Du 12 au 15 avril 2015 - Helsinki, Finlande

Congrès international SENN 2015 sur la sécurité des nanomatériaux manufacturés et des nanotechnologies
Organisateur : FIOH

16 et 17 avril 2015 - Lyon

16e Colloque de l'Association pour le développement des études et recherches épidémiologiques en santé travail
Organisateur : ADEREST

28 avril 2015

Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail
Organisateur : BIT

Du 27 au 29 mai 2015 - Limoges

33es Journées de santé au travail dans le BTP
Organisateur : GNM ST

4 et 5 juin 2015 - Paris

Colloque ARET 2015 Les agents physiques. Dangers et risques émergents liés aux ondes
Organisateur : Association pour la recherche en toxicologie

Du 9 au 11 juin 2015 - Toulouse

Salon Préventica Toulouse
Organisateur : Communica Organisation

11 et 12 juin 2015 - Paris

Colloque GESTES Agir sur la santé au travail
Organisateur : DIM GESTES

16 juin 2015 - Paris

Journée technique Expositions professionnelles aux fumées soudage
Organisateur : INRS

Du 23 au 25 septembre 2015 - Paris

50e Congrès de la Société d'ergonomie de langue française
Organisateur : SELF

Du 20 au 22 octobre 2015 - Paris

Colloque INRS « Rayonnements optiques artificiels et électromagnétiques au travail »
Organisateur : INRS

btn-consulter-agenda


rub-vient-de-paraitre-top
rub-vient-de-paraitre-bottom

Publication

La prévention du risque électrique. Textes règlementaires (ED 6187)

La prévention du risque électrique. Textes règlementaires (ED 6187)

Cette brochure présente l'ensemble des règles du Code du travail qui s'imposent lors de la conception et la réalisation des installations électriques ainsi que lors de l'utilisation, de la vérification et de l'exécution d'opérations sur ou à proximité des installations. Le document comprend également des diagrammes et des commentaires qui facilitent la compréhension des dispositions réglementaires.
- La brochure ED 6187

Logiciel

IH SkinPerm (Outil 47)

IH SkinPerm (Outil 47)

L'outil IH SkinPerm permet d'estimer le passage des produits chimiques à travers la peau et facilite ainsi la prise en compte des risques chimiques dans l'entreprise. Destiné aux professionnels de la prévention, il peut également être utilisé dans le cadre de formations.
- Le logiciel Skin Perm

Recommandation

Organisation des travaux de maintenance en tuyauterie et chaudronnerie sur sites chimiques et pétroliers (R 474)

Organisation des travaux de maintenance en tuyauterie et chaudronnerie sur sites chimiques et pétroliers (R 474)

Cette recommandation de la CnamTS formalise les procédures d'intervention entre les entreprises utilisatrices et les entreprises extérieures. Les objectifs sont de limiter les risques inhérents à chaque activité, les risques liés à la maintenance, ainsi que les risques liés à la coactivité sur un même site industriel.
- La recommandation R 474


 
 
zoom
Risque chimique
Un risque omniprésent
Risque chimique : un risque omniprésent  
  Tous les secteurs d'activité sont concernés par le risque chimique, aussi bien du fait des produits employés que des substances émises par certains procédés. Le repérage est le préalable à toute démarche de prévention du risque, qui vise en priorité la suppression ou la substitution de l'agent chimique dangereux.
point-ico Dossier
Risques chimiques
p
point-ico Publication
Travailler avec des produits chimiques (ED 6150)
p
point-ico Base de données
Fiches toxicologiques
p
point-ico Dossier HST
Du nouveau dans la prévention du risque chimique (DO238)
p
 
  Colles, produits d'entretien, poussières de bois, gaz d'échappements ou produits de dégraissage... le risque chimique est présent dans tous les secteurs. Les agents chimiques peuvent être utilisés pour leurs propriétés directes (produits dégraissants, vernis…). Ils peuvent aussi être émis par certains procédés (fumées dégagées lors de la combustion, poussières émises lors de l'extraction de roches ou du travail du bois...). D'après l'enquête Sumer 2010, un salarié sur trois est exposé à au moins un produit chimique dans l'exercice de son activité. Les secteurs les plus concernés sont ceux de la construction (61 % de salariés exposés), de la fonction publique hospitalière (55 %), de l'industrie (45 %) et de l'agriculture (43 %). Par ailleurs, 14 % des salariés sont exposés au moins à trois agents chimiques et 10 % au moins à un cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction (CMR). La proportion des salariés exposés aux CMR s'élève en revanche à 32 % chez les salariés de la construction et 17 % chez ceux de l'industrie.


Effets sur la santé

La voie de contamination la plus fréquente est l'inhalation. Mais les substances chimiques peuvent également pénétrer dans l'organisme par voie cutanée ou être ingérées. En cas d'exposition importante sur une courte durée, les effets peuvent être immédiats : brûlure, eczéma, convulsions, réactions allergiques... Les intoxications chroniques liées à des expositions répétées à de faibles doses peuvent aussi avoir des impacts sur la santé : cancer, asthme, troubles de la fertilité... Certains de ces effets peuvent apparaître plusieurs années voire des dizaines d'années après l'exposition. Enfin, dans les espaces confinés, les substances chimiques peuvent faire baisser la teneur en oxygène et provoquer une asphyxie. Les produits chimiques peuvent causer ou aggraver des incendies ou être à l'origine d'explosions. Les effets des produits chimiques varient en fonction du produit et de sa concentration, de la voie d'exposition et de sa durée, et de l'état de santé du salarié. Par ailleurs, l'exposition à plusieurs produits chimiques – ou multiexposition – est la situation la plus fréquente. Elle peut amplifier certains effets, voire en induire de nouveaux. Les effets de ces substances sont reconnus dans 82 tableaux de maladies professionnelles.


Évaluation des risques : un préalable indispensable

L'évaluation est l'étape initiale et incontournable de la démarche de prévention du risque chimique. Après l'inventaire des produits chimiques présents dans l'entreprise (matières premières, produits de nettoyage et d'entretien...) et des procédés qui émettent des poussières, gaz ou aérosols, leurs dangers respectifs doivent être caractérisés. Des informations importantes (nom de la substance, pictogrammes de danger, précautions à prendre...) figurent également sur les étiquettes des emballages et des contenants ainsi que sur les fiches de données de sécurité des produits. En complément, des actions de mesurage (métrologie) peuvent permettre d'évaluer plus précisément l'exposition des salariés. Pour réduire le risque, la priorité doit être donnée à la suppression des produits dangereux ou leur substitution par des produits moins ou pas dangereux. Pour les produits CMR, la recherche de cette substitution est une obligation réglementaire. Quand la substitution n'est pas techniquement possible, des mesures organisationnelles doivent être mises en place, comme la limitation du temps de travail aux postes exposés, la gestion des stocks ou la restriction d'accès aux zones exposées. Des mesures techniques, telles que le captage à la source, la ventilation des locaux ou le travail en vase clos (enceintes fermées, transfert des produits par tuyauterie, mécanisation de certaines tâches...) peuvent également être mises en place. Il est à noter que pour certains agents, comme les poussières de bois, la silice cristalline ou encore le chlore, il existe des valeurs limites d'exposition professionnelle (VLEP). Par ailleurs, une attention particulière doit être portée au stockage des produits, afin d'éviter les déversements accidentels et les réactions chimiques dangereuses. Enfin, lorsque ces mesures de protection collective sont insuffisantes, des équipements de protection individuelle peuvent être utilisés : appareils de protection respiratoire, gants, lunettes, vêtements de protection.


Conférence scientifique
« Le risque chimique – méthodes et techniques innovantes »

Conférence scientifique « Le risque chimique – méthodes et techniques innovantes »
 
Du 8 au 10 avril, l'INRS organise à Nancy une conférence scientifique sur le risque chimique. Destinée aux préventeurs, médecins du travail, experts et chercheurs, cette manifestation sera l'occasion de faire un point complet sur les méthodes innovantes permettant d'évaluer et de réduire le risque chimique.

 
La Lettre d'information est éditée par le département Produits d'information de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Stéphane PIMBERT, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Jacques GOZZO. Routage : logiciel SYMPA. Copyright INRS. Tous droits réservés. Conformément à la loi 2004-801 du 6 août 2004 (...) modifiant la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS - 65 boulevard Richard Lenoir - 75011 Paris ou écrivez à contact@kiosque.inrs.fr