Si ce message ne s'affiche pas correctement, téléchargez la version pdf ou contactez-nous pour changer de version
bandeau-top
bandeau-bleft Juillet/Août 2015
bandeau-filet
Abonnement Transmettre Archives RSS Contact PDF Facebook Tweeter
 
 
zoom
Secteurs émergents
Les énergies durables
Les énergies durables  
  Les énergies durables – éolien et hydrolien, « bio-masse » (bois, biocarburants, bio-gaz), photo-voltaïque, nouveaux combustibles – représentent plusieurs secteurs d'activités en pleine évolution. Pour ces filières souvent prometteuses, la prévention des risques professionnels constitue un enjeu majeur.

puce-orange  Lire la suite

point-ico Dossier Travail & Sécurité
Les énergies durables
p
point-ico Article HST
Les biocarburants liquides dans les transports [PDF]
p
point-ico Fiche pratique
Pose et maintenance de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques
p
point-ico Publication
Méthanisation de déchets issus de l'élevage, de l'agriculture et de l'agroalimentaire (ED 6153)
p
 
 
rub-actus

Réglementation

L'étiquetage des produits chimiques évolue

L'étiquetage des produits chimiques évolue

Le 1er juin 2015, le règlement CLP, qui permet l'application en Europe de recommandations internationales, est devenu l'unique référence pour la classification, l'emballage et l'étiquetage des produits chimiques, qu'il s'agisse de substances ou de mélanges. Les lots de mélanges classés, étiquetés et emballés selon l'ancien système, mis sur le marché avant le 1er juin 2015, peuvent toutefois continuer à circuler sans réétiquetage ni réemballage pendant 2 ans. Le nouveau système de classification repose sur 28 classes de danger. Les critères de classification et les étiquettes de danger ont changé. Neuf pictogrammes noirs sur fond blanc dans des losanges entourés d'un liseré rouge remplacent les symboles noirs sur fond orange dans un carré. Plusieurs outils d'information (affiches, dépliants, brochures, dossier web, vidéos, quiz, présentation powerpoint...) sont proposés par l'INRS pour se familiariser avec ces nouveaux codes essentiels pour repérer les dangers.

- Les ressources proposées par l'INRS
- Classification et étiquetage des produits chimiques
 

Fortes chaleurs

Plan national canicule 2015

Plan national canicule 2015

Comme chaque année, le plan national canicule (PNC) est entré en vigueur (circulaire interministérielle du 12 mai 2015). Il comporte quatre niveaux d'alerte coordonnés avec des niveaux de vigilance météorologique. Dans une fiche concernant les travailleurs, le document rappelle les facteurs à surveiller, qu'ils soient environnementaux (ensoleillement, température ambiante, humidité, pollution...), liés au travail (espaces confinés, activité physique, tenue, utilisation de produits chimiques...) ou personnels (âge, alimentation, fatigue, maladies...). Des mesures de prévention, ainsi que des conseils destinés aux travailleurs sont proposés.

- Plan canicule [PDF]
- Le dossier Travail par fortes chaleurs
 

Risques psychosociaux

De plus en plus de souffrances psychiques détectées au travail

De plus en plus de souffrances psychiques détectées au travail

Le taux de prévalence de la souffrance psychique en lien avec le travail a augmenté sur la période 2007/2012, d'après les données du programme de surveillance des maladies à caractère professionnel (MCP). La médiatisation croissante des pathologies liées au travail au cours de cette période aurait joué un rôle, tout comme la détérioration des conditions de travail, notamment celles liées à l'organisation du travail et aux relations entre collègues et avec la hiérarchie. Tous les secteurs d'activité sont concernés et les femmes, deux fois plus que les hommes. Par ailleurs, les symptômes de souffrance psychique augmentent avec l'âge des salariés et avec la catégorie sociale. Ils sont plus courants chez les cadres que chez les ouvriers.

- L'étude
- Le dossier Risques psychosociaux
 

Risque routier

Plan national de sécurité routière

Plan national de sécurité routière

La limite d'alcool autorisée dans le sang en conduisant passe de 0,5 g/l à 0,2 g/l pour tous les titulaires d'un permis probatoire ou les conducteurs en apprentissage. Il est désormais également interdit à tous les conducteurs (de voiture, camion, moto, cyclo ou vélo) de porter à l'oreille tout dispositif susceptible d'émettre du son (téléphone, écouteurs...). Ces deux mesures du Plan national de sécurité routière, qui concernent notamment les travailleurs, sont entrées en vigueur le 1er juillet 2015.

- Sécurité routière
- Le dossier Risques routiers
 

rub-juridiques

Reach

Un règlement du 28 mai 2015 met en oeuvre une nouvelle version de l'annexe 2 du règlement Reach qui établit les prescriptions relatives aux fiches de données de sécurité.

- Le règlement du 28 mai 2015 [PDF]
 

Transport de marchandises

Une circulaire du 7 mai 2015 rappelle les règles et les actions à engager pour assurer la sécurité des travailleurs exposés aux polluants chimiques pouvant être présents dans les conteneurs utilisés pour le transport et le stockage de marchandises. Elle détaille le cadre juridique des mesures de prévention à respecter articulées entre le Code du travail, le Code des transports et la Convention du travail maritime de l'Organisation internationale du travail de 2006.

- La circulaire du 7 mai 2015 [PDF]
- Publication [PDF]
 

rub-sur-le-web
Désherbage et santé au travail

Désherbage et santé au travail

Parmi ses nombreuses rubriques, le site Compamed donne accès aux fiches « Hygiène et Sécurité ». Celles-ci indiquent les situations dangereuses liées à l'usage des techniques de désherbage et les préconisations permettant de les éviter.
 
Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail

Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail

Le site de l'Agence européenne pour la santé et la sécurité au travail (EU-OSHA) fait peau neuve. L'accent est porté sur la présentation et la simplification de la navigation. Le site est par ailleurs adapté aux technologies mobiles.
 

rub-enquestion-top
rub-enquestion-bottom

Que faire pour prévenir les risques liés aux piqûres de tiques lors de travaux en extérieur ?

point-vert

Lors de travaux en forêt notamment, les salariés peuvent être exposés à la borréliose de Lyme, une infection due à une bactérie transmise lors d'une piqûre de tique. Quelques jours ou semaines après la piqûre, une plaque rouge (érythème migrant) apparaît et s'étend progressivement autour du point de piqûre, s'éclaircissant en son centre. Un traitement antibiotique efficace, donné suffisamment tôt, permet d'éviter les complications (atteintes du système nerveux, des articulations ou même, plus rarement, de la peau et du coeur, jusqu'à des manifestations tardives plus sévères laissant des séquelles). Durant les activités pratiquées en forêt ou en lisière de forêt, il est recommandé de porter un chapeau et des vêtements longs, couvrant les bras et les jambes, fermés à leur extrémité. Des répulsifs contre les insectes, appliqués sur la peau ou sur les vêtements, peuvent être utilisés, en respectant les contre-indications. Enfin, après la journée de travail, il faut prendre le temps d'inspecter méticuleusement l'ensemble de son corps, particulièrement dans les plis. Si des tiques sont présentes, elles doivent être retirées le plus rapidement possible avec un tire-tique, afin de réduire le risque de transmission de la bactérie.

- Borréliose de Lyme
- Le dossier Zoonoses


rub-agenda-top
rub-agenda-bottom

13 au 16 septembre 2015 - Porto (Portugal)

Eurotox 2015
Organisateur : Eurotox

15 septembre 2015 - Paris

Journée d'information Seirich – Outil d'évaluation au risque chimique en entreprise
Organisateur : INRS

23 au 25 septembre 2015 - Paris

50e Congrès de la Société d'ergonomie de langue française
Organisateur : Self

24 au 26 septembre 2015 - Paris

Gerda 2015 - 36e cours d'actualisation en dermato-allergologie
Organisateur : Gerda

28 au 29 septembre 2015 - Paris

10e congrès du Réseau des préventeurs et ergonomes des collectivités territoriales (ResPECT)
Organisateur : ResPECT

8 au 9 octobre 2015 - Québec (Canada)

8e Colloque international de psychodynamique et psychopathologie du travail
Organisateur : Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval de Québec

13 au 15 octobre 2015 - Lyon

Salon Préventica Lyon 2015
Organisateur : Communica Organisation

14 au 16 octobre 2015 - Séville (Espagne)

5e Conférence Euroshnet « Améliorer la qualité de la vie au travail »
Organisateur : Euroshnet

20 au 22 octobre 2015 - Paris

Colloque INRS « Rayonnements optiques artificiels et électromagnétiques au travail »
Organisateur : INRS

btn-consulter-agenda


rub-vient-de-paraitre-top
rub-vient-de-paraitre-bottom

Publication

La brochure ED 6202

Plan de mobilité et sécurité durables. Repenser les déplacements professionnels (ED 6202)

Ce guide a pour objectif de déployer les plans de déplacement (inter)entreprises par une approche « mobilité et sécurité durables » en visant la prévention des risques liés aux déplacements professionnels.
- La brochure ED 6202

Publication

La brochure ED 6083

Prévenir les collisions engins-piétons. Dispositif d'avertissement (ED 6083)

Afin de réduire le nombre d'accidents de personnes à proximité des engins mobiles, des mesures techniques comme l'implantation de détecteurs de personnes peuvent s'avérer nécessaires. Le choix peut se porter sur duvers dispositifs.
- La brochure ED 6083

Brochure

http://kiosque.inrs.fr/alyas/view/go/6917/2

Syndrome des vibrations. La main et le bras en danger (ED 6204)

Lors de l'utilisation régulière et fréquente d'une machine portative, d'un outil ou d'un équipement hautement vibrant, les mains et les bras des opérateurs sont exposés à des troubles chroniques connus sous le nom de syndrome des vibrations. Des mesures préventives peuvent être mises en place.
- La brochure ED 6204


 
 
zoom
Secteurs émergents
Les énergies durables
Les énergies durables  
  Les énergies durables – éolien et hydrolien, « bio-masse » (bois, biocarburants, bio-gaz), photo-voltaïque, nouveaux combustibles – représentent plusieurs secteurs d'activités en pleine évolution. Pour ces filières souvent prometteuses, la prévention des risques professionnels constitue un enjeu majeur.
point-ico Dossier Travail & Sécurité
Les énergies durables
p
point-ico Article HST
Les biocarburants liquides dans les transports [PDF]
p
point-ico Fiche pratique
Pose et maintenance de panneaux solaires thermiques et photovoltaïques
p
point-ico Publication
Méthanisation de déchets issus de l'élevage, de l'agriculture et de l'agroalimentaire (ED 6153)
p
 
  Selon l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), la valeur des ventes d'énergies renouvelables a connu une forte croissance entre 2011 et 2013. La consommation d'équipements énergétiques dits « performants » (chaudières à condensation, lampes basse consommation, électroménager ayant des notes supérieures à A+...) représente dorénavant environ 20 % de la consommation des ménages en biens durables. Malgré un tassement, voire un affaissement des investissements dans certaines filières, en particulier du fait de la crise financière, les emplois liés à l'efficacité énergétique et à la production d'énergies renouvelables ont connu une progression de plus de 6 % entre les années 2010 et 2013. Les activités liées au chauffage au bois ou à la production d'électricité d'origine éolienne profitent pleinement de ce dynamisme.


Accompagner les entreprises

Au total, les énergies renouvelables en France emploient plus de 60 000 personnes, et ce chiffre va certainement progresser dans les prochaines années, du fait notamment de l'avancée des projets de l'éolien offshore. Face aux développements industriels et commerciaux importants que connaît le secteur, le réseau Assurance maladie – risques professionnels a souhaité accompagner les entreprises ou les filières en matière de santé et de sécurité au travail. Si les activités sont multiples, les risques professionnels rencontrés le sont également, mais restent relativement traditionnels : chutes de hauteur, manutentions, risques électriques, risque biologique, risque chimique, poussières, risque routier... Les principes ou méthodes initiés ailleurs pour prévenir ces risques sont donc transposables aux entreprises et filières des énergies durables. L'application des principes généraux de prévention, comme partout, s'impose. Nécessaire dès les premières phases de projets, elle doit prévoir tous les aspects futurs de l'usage d'une installation ou local de travail (fonctionnement, interventions, maintenances ultérieures...) et associe souvent un grand nombre de donneurs d'ordres lors de la rédaction de cahiers des charges pour les collectivités territoriales.


Plusieurs chantiers en cours

Dans ce contexte, des initiatives locales, permettant de répondre au mieux au développement de certaines énergies, se sont multipliées. Un guide pour l'utilisation des méthaniseurs, rédigé par un groupe de travail regroupant des experts de l'INRS, de la Caisse d'assurance retraite et de santé au travail (Carsat) Bretagne et de deux Direccte, a été publié récemment. Il insiste notamment sur la nécessité de prendre en compte, à toutes les étapes de ce process encore récent, les risques biologiques, d'explosion, chimiques ou encore d'asphyxie. Enfin, pour répondre au mieux aux projets qui voient le jour dans leur région, certaines Carsat ont développé des plans d'actions spécifiques pour la prise en compte des principes de santé et de sécurité au travail. La Carsat Normandie dispose ainsi d'un plan d'actions diversifié, envers plusieurs acteurs ou utilisateurs des énergies durables, comme avec EHD 2020, une association qui explore la filière hydrogène dans le cadre de la transition énergétique du territoire de la Manche. Par ailleurs, un plan d'action régional de la Caisse de santé au travail concerne les énergies marines renouvelables. Trois grands parcs éoliens en mer sont en effet prévus à l'horizon des années 2020 : Courseulles-sur-Mer (Calvados), Fécamp et Le Tréport (Seine-Maritime). Si tous ces projets n'ont pas les mêmes calendriers, plusieurs chantiers devraient démarrer en 2016. Y compris ceux des usines de fabrication des éoliennes sur les sites de Cherbourg et du Havre. Une concertation a d'ores et déjà démarré autour de la conception des espaces de travail.

Quelques chiffres

En 2014, les emplois directs liés aux énergies renouvelables en France s'élèvent à 3 000 pour le solaire thermique, 10 870 pour le solaire photovoltaïque, 3 730 pour l'éolien, 3 310 pour la filière des bio-carburants et bio-gaz, 15 910 pour les pompes à chaleur et 25 190 pour le bois.


Nouvelles énergies et risques biologiques

La production de carburants ou de gaz d'origine biologique est susceptible d'exposer les travailleurs à des agents biologiques, possiblement pathogènes. Ces derniers peuvent être présents dans les matières premières à l'origine des biocarburants (graines, plantes...) ou des biogaz (lisiers, biodéchets...). De plus, les méthaniseurs, de même que les bioréacteurs, utilisent délibérément des micro-organismes, pour produire biocarburants et biogaz. Il convient donc, aussi bien sur les opérations de stockage que de production, de veiller à ce que les personnes soient protégées contre tous les risques associés à ce type d'activités : chimiques, machines et équipements sous pression, équipements mobiles, biologiques, etc.

 
La Lettre d'information est éditée par le département Produits d'information de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Stéphane PIMBERT, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Jacques GOZZO. Routage : logiciel SYMPA. Copyright INRS. Tous droits réservés. Conformément à la loi 2004-801 du 6 août 2004 (...) modifiant la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS - 65 boulevard Richard Lenoir - 75011 Paris ou écrivez à contact@kiosque.inrs.fr