Pollution au plomb
À l'extérieur, certains travailleurs particulièrement exposés

Paru dans le N°146 - Mars 2020
Dans la rubrique : Actualit├ęs

À l'extérieur, des travailleurs particulièrement exposés aux poussières de plomb

Un avis de l'Anses recommande de suivre de près la plombémie des travailleurs pouvant être exposés aux poussières provenant des espaces publics extérieurs (trottoirs, voiries, mobilier urbain, aires de jeux...). « Le plomb peut être émis dans l'air par des sites industriels ou artisanaux, puis se déposer dans l'environnement. Il peut se retrouver dans les poussières du fait d'érosion ou de lessivage d'éléments architecturaux en contenant, et contaminer les espaces extérieurs par ce biais. La contamination peut enfin être liée à une pollution accidentelle, comme ce fut le cas lors de l'incendie de Notre-Dame de Paris en avril 2019 », précise le document, rappelant que ce plomb peut pénétrer dans les organismes. Les travailleurs susceptibles d'être exposés sont ceux dont les tâches remettent en suspension des poussières et ceux dont les mains entrent en contact avec des surfaces contaminées. Dans ce rapport, l'Agence présente les modalités de ce suivi et décrit les cas pour lesquels le suivi individuel renforcé du travailleur sera nécessaire.

La Lettre d'information est éditée par le département Information communication de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Stéphane PIMBERT, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Grégory BRASSEUR. Routage : logiciel SYMPA. Conception : Aphania. Copyright INRS. Tous droits réservés. Conformément à la loi 2004-801 du 6 août 2004 (...) modifiant la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS - 65 boulevard Richard Lenoir - 75011 Paris ou écrivez à contact@kiosque.inrs.fr