Risques psychosociaux
Les effets du confinement sur l’état psychologique des salariés

Paru dans le N°148 - Mai 2020
Dans la rubrique : Actualit├ęs

Les effets du confinement sur l’état psychologique des salariés

Après cinq à six semaines de confinement, la situation psychologique des salariés se dégrade, d’après une deuxième vague d’enquête réalisée par Opinion Way pour Empreinte Humaine. Réalisée en ligne du 15 au 22 avril, 10 à 15 jours après la première, elle indique que 62 % des salariés interrogés ressentent de la fatigue liée au confinement et 47 % se disent en situation de détresse psychologique (+3). Parmi ceux-ci, 28 % de femmes (+6) et 21 % de télétravailleurs (+6) affirment subir une détresse psychologique élevée. Le constat est encore plus marqué chez les managers (30 %, +10) et les managers de managers (46 %, +10). Les salariés expliquent ces dégradations de plusieurs façons. 51 % ont le sentiment de ne pas avoir de moment de répit et 58 % estiment que les journées de travail sont plus longues qu’avant le confinement. 53 % d’entre eux déclarent qu’on leur demande plus de travail pour compenser la perte d’activité. Soulignons enfin que les travailleurs confinés dans un appartement de moins de 40 m² voient leur état psychologique se détériorer fortement avec 60 % d’entre eux en situation de détresse psychologique (+35).

La Lettre d'information est éditée par le département Information communication de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Stéphane PIMBERT, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Grégory BRASSEUR. Routage : logiciel SYMPA. Conception : Aphania. Copyright INRS. Tous droits réservés. Conformément à la loi 2004-801 du 6 août 2004 (...) modifiant la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS - 65 boulevard Richard Lenoir - 75011 Paris ou écrivez à contact@kiosque.inrs.fr