Est-il nécessaire d’augmenter le renouvellement de l’air dans les locaux de travail, en cette période d’épidémie ?
Est-il nécessaire d’augmenter le renouvellement de l’air dans les locaux de travail, en cette période d’épidémie ?

Paru dans le N°153 - Novembre 2020
Dans la rubrique : En question

Oui, augmenter les apports d’air neuf (provenant de l’extérieur) fait partie des mesures limitant le risque de contamination par le virus Sars-Cov-2. Cela permet de diluer les particules virales éventuellement présentes dans l’air des locaux. Lorsque les apports d’air neuf sont assurés par ventilation naturelle, les locaux de travail doivent être aérés par ouverture des fenêtres le plus souvent possible, et ce pendant au moins 15 minutes toutes les 3 heures de présence. Pour les locaux à ventilation mécanique sans conditionnement d’air, les apports d’air neuf doivent être augmentés si possible par rapport aux débits minimaux fixés par le Code du travail :

  • 25 m3/h et par occupant, dans les bureaux et locaux sans travail physique ;
  • 30 m3/h et par occupant, dans les locaux de restauration, de vente ou de réunion ;
  • 45 m3/h et par occupant, dans les ateliers ou locaux avec travail physique léger ;
  • 60 m3/h et par occupant, dans les autres ateliers et locaux.
Lorsque les apports d'air neuf sont assurés par une ou des centrales de traitement de l’air ayant également une fonction de conditionnement de l’air en recyclant une partie de l’air des locaux, il est recommandé de faire fonctionner ces installations en tout air neuf lorsque cela est possible, tout en maintenant les températures des locaux dans une plage acceptable compte tenu de la nature du travail effectué.

La Lettre d'information est éditée par le département Information communication de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Stéphane PIMBERT, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Grégory BRASSEUR. Routage : logiciel SYMPA. Conception : Aphania. Copyright INRS. Tous droits réservés. Conformément à la loi 2004-801 du 6 août 2004 (...) modifiant la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS - 65 boulevard Richard Lenoir - 75011 Paris ou écrivez à contact@kiosque.inrs.fr