Crise économique
Une parenthèse qualitative pour le dialogue social

Paru dans le N°158 - Avril 2021
Dans la rubrique : Actualit├ęs

D’après un sondage Ifop pour le cabinet Syndex, 6 salariés sur 10 se disent satisfaits de l’accompagnement qu’ils ont reçu du Comité social et économique (CSE), de même que deux tiers des représentants du personnel estiment que leur direction s’est bien positionnée vis-à-vis du CSE depuis le début de la pandémie. Des effets positifs de la crise sont soulignés : nouveaux sujets traités par le CSE, modalités d’échanges réinventées, obligation à l’innovation sociale tant de la part des salariés que des directions… Ils sont toutefois contrebalancés par une tendance aux décisions unilatérales dans les plus petites structures, ou des effets pervers de la dématérialisation dans la préparation des réunions ou les stratégies de négociations. La qualité du dialogue social est quant à elle jugée moyenne, les salariés lui attribuant une note de 5,7 sur 10 et leurs représentants de 5 sur 10. Ces derniers émettent toujours des réserves vis-à-vis de la nouvelle instance : 55 % continuent à craindre une détérioration du dialogue social du fait du passage au CSE et notamment une perte d’expertise et de proximité. L’enquête a été réalisée entre janvier et février 2021 auprès d’un échantillon représentatif de 1 306 salariés d’entreprises de plus de 50 salariés du secteur privé et de 1 131 élus du personnel.

La Lettre d'information est éditée par le département Information communication de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Stéphane PIMBERT, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Grégory BRASSEUR. Routage : logiciel SYMPA. Conception : Aphania. Copyright INRS. Tous droits réservés. Les données recueillies par le biais de ce formulaire sont destinées à vous adresser par mail la lettre d'information de l'INRS. Les données à caractère personnel que vous communiquez sont destinées uniquement au personnel habilité de l'INRS qui est responsable du traitement. L'INRS s'engage à ne pas transmettre ni vendre ces données à un tiers. En application de la législation en vigueur vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de suppression et de portabilité de vos données personnelles. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS par mail : donnees.personnelles@inrs.fr. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité et d'utilisation des données personnelles de l'INRS : https://www.inrs.fr/footer/politique-confidentialite.html