Si ce message ne s'affiche pas correctement, téléchargez la version pdf ou contactez-nous pour changer de version
Prévention des risques professionnels
La lettre d'information
Avril 2009

 Risque routier 
Charge transportée, attention danger !
Risque routier : charge transportée, attention danger ! Chaque jour, plusieurs millions de véhicules utilitaires d'entreprise sillonnent les routes françaises. Nombre de conducteurs ignorent que le matériel qu'ils transportent peut représenter un danger pour leur sécurité. Un chargement trop lourd ou mal arrimé est en effet susceptible de provoquer des accidents ou d'aggraver les conséquences d'une collision. Les explications de Gérard Fleury, chargé d'études à l'INRS.
- Lire la suite
Dossier : conduire pour le travail
Animations : la prévention au volant
Multimédia : rouler pour le travail
Publication : Livre Blanc "12 propositions pour un VUL plus sûr"

Poussières de bois
Résultats de la campagne nationale de contrôle
Résultats de la campagne nationale de contrôle sur les poussières de bois Les résultats de la campagne nationale de contrôle sur les poussières de bois viennent d'être rendus publics. Si certains chiffres sont encourageants (85,6 % des établissements ont un dispositif de captage centralisé pour leurs machines fixes), l'enquête révèle que la prévention du risque cancérogène des poussières de bois demeure insuffisante. Les acteurs impliqués réfléchissent à la mise en place d'un plan d'action pour sensibiliser les entreprises et leur apporter un appui technique en matière de prévention.


Etablissements sanitaires et médico-sociaux
Signature d'une convention nationale d'objectifs
La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) et le Syndicat national des établissements et résidences privées pour personnes âgées (Synerpa) viennent de signer une convention nationale d'objectifs avec la CNAMTS. Les établissements de moins de 200 salariés pourront désormais conclure des contrats de prévention avec leur CRAM, qui leur permettront de bénéficier d'une aide financière pour la réalisation de projets visant à améliorer les conditions de santé et de sécurité au travail.


Produits chimiques
De nouveaux risques émergent
Un rapport de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) dresse l'inventaire des principales substances chimiques susceptibles d'engendrer des risques pour les travailleurs et de contribuer à l'apparition de maladies telles que les allergies, l'asthme, l'infertilité et même les cancers. Les experts s'inquiètent particulièrement des risques liés aux nanotechnologies.


Travailleurs migrants
Les conditions de travail des salariés immigrés
Selon une étude de la Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares), les conditions de travail des salariés immigrés diffèrent de celles des salariés français. A métier et secteur d'activité comparable, les salariés immigrés se déclarent plus exposés aux postures pénibles. Ils sont également plus nombreux à juger leurs tâches monotones et à se sentir isolés au sein du collectif de travail.


Produits chimiques
Une ordonnance du 26 février 2009 modifie certaines dispositions des codes de l'environnement, du travail et de la santé publique, afin de les adapter au règlement REACH relatif à la mise sur le marché des substances et préparations et à la déclaration des préparations dangereuses. L'ordonnance prévoit notamment des sanctions en cas de non-application du règlement REACH.
- L'ordonnance du 26 février 2009


Rectification du Code du travail
Un décret du 13 mars 2009 rectifie certaines dispositions réglementaires du Code du travail. Elles concernent, notamment, des articles relatifs au congé maternité, au conseil d'orientation sur les conditions de travail, aux équipements de travail, aux substances dangereuses, au CHSCT et aux déclarations d'accidents du travail.
- Le décret du 13 mars 2009





Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail
Depuis 2003, le 28 avril est décrété Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail. Le site de l'Organisation internationale du travail dresse la liste des événements organisés à cette occasion et propose des supports de communication à ceux qui souhaitent s'associer à la célébration de cette journée.

Repères IRSN
Le nouveau magazine d'information de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) consacre son premier dossier à la radioprotection des travailleurs. Les articles sont consultables en ligne.

Le CACES est-il nécessaire pour conduire une tondeuse à gazon autoportée ?
Non. Les tondeuses à gazon autoportées ne font pas partie des équipements soumis à la délivrance d'une autorisation de conduite. Il n'existe donc pas de certificat d'aptitude à la conduite en sécurité (CACES) correspondant. Cependant, comme tout équipement de travail mobile automoteur ou servant au levage, leur conduite est réservée aux travailleurs qui ont reçu une formation adéquate. En outre, leur utilisation expose les salariés à plusieurs risques (vibrations, bruits, projections, coupures...) qui nécessitent la mise en oeuvre de mesures de prévention appropriées.
Le certificat d'aptitude
à la conduite en sécurité

Dossier web : prévention dans les arts du spectacle
Dossier
Prévention dans les arts du spectacle

Les salariés du spectacle sont exposés à divers risques professionnels. Pour les prévenir, les employeurs doivent agir dès la conception et la préparation d'une production. Ce dossier présente les principaux risques et propose des pistes de prévention.
- Le dossier complet

Publication
Aide-mémoire BTP

La nouvelle édition de l'aide-mémoire BTP est disponible. Ce guide pratique destiné aux professionnels du bâtiment rassemble les informations essentielles pour la prévention des risques sur les chantiers.
- L'aide-mémoire

Publication
Entrepôts du commerce et de la grande distribution

Ce guide propose un ensemble de bonnes pratiques et des pistes de réflexion pour améliorer la prévention des risques auxquels sont exposés les préparateurs de commandes employés dans les entrepôts logistiques.
- Le guide

Toutes les nouveautés INRS

20 au 25 avril - Villepinte
Salon InterMat
- Le site du salon

10 au 12 juin - Grenoble
9e Journée d'étude nationale du Groupement des infirmières de santé au travail
- Le site de la Journée

10 au 12 juin - Blois
30e journées nationales de santé au travail dans le BTP
- Le site des Journées

16 au 18 juin - Lyon
Préventica Lyon 2009
- Le site du salon


Risque routier : charge transportée, attention danger !

Risque routier
Charge transportée, attention danger !
Chaque jour, plusieurs millions de véhicules utilitaires d'entreprise sillonnent les routes françaises. Nombre de conducteurs ignorent que le matériel qu'ils transportent peut représenter un danger pour leur sécurité. Un chargement trop lourd ou mal arrimé est en effet susceptible de provoquer des accidents ou d'aggraver les conséquences d'une collision. Les explications de Gérard Fleury, chargé d'études à l'INRS.

En matière de prévention du risque routier, une attention particulière doit être apportée à la sécurisation des charges à l'arrière des véhicules utilitaires. Pourquoi ?
En quelques années, les véhicules ont fait de remarquables progrès. Les dispositifs de sécurité se sont multipliés (ceintures de sécurité, airbags, freinage ABS, systèmes d'absorption d'énergie...) et ont largement contribué à réduire la mortalité sur les routes françaises. Pourtant, dans la réflexion globale sur la sécurité des véhicules, les questions liées aux charges transportées semblent avoir été négligées. Le chargement d'un véhicule demeure un facteur majeur de risque. Même dans des conditions normales de conduite, une bombe aérosol peut rouler sous le siège et venir se coincer sous la pédale de frein, une charge trop lourde ou mal répartie peut déséquilibrer le véhicule et modifier sa distance de freinage. Pour les occupants, le danger est encore plus grand en cas d'accident. Lors d'un choc frontal par exemple, la cargaison est projetée vers l'avant. Tout objet est alors susceptible de se transformer en projectile mortel. Paradoxalement, un conducteur accidenté peut ainsi être sauvé par son airbag avant d'être mortellement blessé par un objet mal arrimé. Il est essentiel que les entreprises et les salariés prennent la mesure de ces risques. L'INRS vient d'ailleurs de réaliser un crash test dont les images seront prochainement mises à disposition pour des opérations de sensibilisation.

L'INRS mène actuellement une série de travaux sur l'aménagement des véhicules utilitaires. Quels sont les objectifs et les principaux enseignements de ces expérimentations ?
L'INRS a réalisé une dizaine d'essais simulant le choc frontal d'un véhicule utilitaire chargé roulant à 50 km/h contre un obstacle fixe. Les premiers tests ont porté sur la résistance du mobilier embarqué dédié au rangement des charges. Plusieurs paramètres ont été étudiés : la nature des matériaux, les techniques d'assemblage des meubles et leur fixation à la carrosserie. L'un des objectifs premiers est de mieux comprendre ce qui se passe à l'intérieur du véhicule au moment de l'impact. Les données accumulées permettent déjà d'évaluer ce que peut être un aménagement performant en matière de sécurité. L'objectif est aussi de les utiliser à terme pour contribuer à l'élaboration de critères d'essais permettant de tester ce mobilier dans des conditions expérimentales standardisées. A l'heure actuelle, chaque aménageur dispose de ses propres protocoles de tests. Il est donc difficile d'effectuer des comparaisons simples entre les différents produits proposés sur le marché. Nous avons aussi testé la résistance des cloisons de séparation. Ces essais ont montré que, si les cloisons de séparation sont indispensables, en cas de choc, elles ne retiennent pas les objets dont la masse est supérieure à quelques dizaines de kilos.

Quelles sont les préconisations de l'INRS pour l'arrimage des charges et l'aménagement intérieur des véhicules utilitaires ?
Il est essentiel de séparer le chargement de la zone réservée au conducteur et aux passagers. Les véhicules utilitaires doivent être équipés d'une cloison de séparation, pleine ou ajourée, répondant aux critères définis par la norme ISO 27956. Les charges lourdes doivent être sécurisées soit en les rangeant dans un casier adapté, soit en les arrimant aux points d'ancrage. Pour ce qui concerne l'aménagement, il faut veiller à choisir des meubles adaptés en terme de retenue des charges et aux spécificités des métiers de l'entreprise utilisatrice. Attention : l'aménagement d'un véhicule ne s'improvise pas ! La conception, la fabrication et l'installation de meubles et de rangements nécessitent un réel savoir-faire. Il est donc impératif de faire appel aux compétences d'un aménageur professionnel. Dans l'attente d'une norme d'essais pour évaluer la résistance des meubles, les résultats des tests réalisés par les aménageurs constituent une source d'information utile. Ils permettent de vérifier que leurs aménagements ont une résistance satisfaisante. Enfin, pour préserver la tenue de route, il faut veiller à ne pas surcharger le véhicule et à bien équilibrer les charges.

Dossier : conduire pour le travail
Animations : la prévention au volant
Multimédia : rouler pour le travail
Publication : Livre Blanc "12 propositions pour un VUL plus sûr"

www.inrs.fr

La Lettre d'information est éditée par le département Produits d'information de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Jean-Luc MARIE, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Jacques GOZZO. Routage : logiciel SYMPA. Copyright INRS. Tous droits réservés. Conformément à la loi 2004-801 du 6 août 2004 (...) modifiant la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS - 30 rue Olivier Noyer - 75014 Paris ou écrivez à contact@kiosque.inrs.fr


Nous contacter | Modifier ses données personnelles | Se désabonner