Si ce message ne s'affiche pas correctement, téléchargez la version pdf ou contactez-nous pour changer de version
 
Novembre 2011
SST
Sauveteur secouriste du travail… et préventeur
Sauveteur secouriste du travail… et préventeur En cas d'accident du travail ou de malaise grave, chaque minute compte. La qualité des premiers secours apportés aux victimes conditionne leurs chances de survie. Le sauveteur secouriste du travail (SST) joue un rôle crucial. Ce salarié est en effet formé et entraîné pour prodiguer les premiers soins dans l'attente de l'intervention des services de secours spécialisés. Mais son champ d'actions ne se limite pas à ces situations d'urgence. Le SST est également chargé d'une mission de prévention des risques professionnels.
Site web : Sauveteur secouriste et pompier d'entreprise
Sauveteur
secouriste
et pompier d'entreprise
Site web : FAQ Sauveteur secouriste du travail
FAQ
Sauveteur
secouriste du travail
Logiciel : Outil : Plan d'intervention SST
Outil :
Plan d'intervention
SST
Article : Organisation des secours dans l'entreprise
Organisation
des secours
dans l'entreprise
Troubles musculosquelettiques
Lancement de la campagne 2011
Troubles musculosquelettiques : Lancement de la campagne 2011 « Prévenir les troubles musculosquelettiques ne s'improvise pas ! », tel est le slogan de la nouvelle campagne de sensibilisation lancée par le ministère chargé du Travail. Objectif : inciter les employeurs à s'impliquer dans la lutte contre les TMS et les aider à mettre en place des actions de prévention efficaces. Les TMS sont aujourd'hui la première cause de maladie professionnelle en France. Selon la CNAMTS, en 2010, ils ont engendré la perte de plus de 9 millions de journées de travail et environ 900 millions d'euros de frais couverts par les cotisations des entreprises.
Amiante
Campagne de mesures par microscopie électronique à transmission analytique
La Direction générale du travail (DGT) a réalisé une campagne de mesures des empoussièrements en fibres d'amiante analysés par META (microscopie électronique à transmission analytique). L'INRS a rédigé un rapport et une synthèse présentant les résultats de cette campagne. La faisabilité du contrôle des empoussièrements par cette méthode est confirmée. Des recommandations de l'INRS sur la métrologie et le contrôle de la valeur limite d'exposition, les mesures de prévention… y sont proposées.
Campagne
10 portraits pour découvrir le nouveau site web de l'INRS
Permettre aux internautes de découvrir la richesse et la diversité des ressources proposées sur le nouveau site. C'est l'objectif de la campagne de communication lancée par l'Institut. Le dispositif prévoit notamment des insertions dans la presse quotidienne régionale et des relais via les réseaux sociaux. Son slogan : être acteur en santé et sécurité au travail.
Évaluation des risques
Document unique en ligne pour les artisans pâtissiers
Les artisans pâtissiers disposent désormais d'un outil en ligne pour les aider à réaliser leur document unique. Conçue dans le cadre d'un partenariat entre les organisations professionnelles et des organismes de prévention, dont l'INRS, cette plateforme simple d'utilisation pourrait faciliter la mise en place de politique de prévention dans les entreprises de ce secteur.

Maladies professionnelles : révision du tableau 57
Un décret du 17 octobre 2011 révise et complète le tableau n° 57 des maladies professionnelles. Les modifications portent sur le paragraphe A (concernant l'épaule) du tableau 57 relatif aux affections péri articulaires provoquées par certains gestes et postures de travail.
Travaux à proximité de réseaux
Un décret du 5 octobre 2011 modifie les dispositions du Code de l'environnement consacrées à la sécurité des réseaux souterrains, aériens ou subaquatiques de transport ou de distribution. Il encadre la préparation et l'exécution des travaux effectués à proximité de ces réseaux.


www.irsst.qc.ca/solubCe site créé par l'IRSST (Québec) s'adresse aux préventeurs qui souhaitent entreprendre un projet de substitution d'un solvant organique. Il propose une démarche en neuf étapes allant de l'identification du problème à l'évaluation de la solution retenue. Pour chacune des étapes, des outils pratiques et des ressources pertinentes sont proposés.


Pour l'emploi des seniorsCe site créé par le ministère chargé du travail recense notamment des bonnes pratiques pour améliorer les conditions de travail, réduire la pénibilité et favoriser le maintien dans l'emploi des travailleurs seniors.


Comment dimensionner un poste de travail ?
Pour permettre à l'opérateur d'accéder et de circuler en toute sécurité à son poste de travail tout en réduisant sa fatigue, quelques règles de conception doivent être respectées. La largeur de l'allée de circulation doit être déterminée en fonction des passages : 0,8 m si une seule personne l'emprunte, 1,20 m si plusieurs personnes s'y croisent ou 1,50 m si des personnes passent à l'arrière d'autres postes de travail. Au poste de travail, la place occupée par le salarié doit être majorée de l'amplitude des gestes nécessaires à l'exécution de la tâche (bras, jambe) et aux mouvements du corps pour reculer, tourner ou se baisser (0,80 m autour de l'opérateur).


Catalogue
Formation 2012 de l'INRS
Catalogue : Formation 2012 de l'INRSLe nouveau catalogue des formations de l'INRS pour l'année 2012 vient de paraître. Il s'enrichit de 12 nouvelles offres en réponse à des préoccupations d'actualité ou à des évolutions réglementaires. Vous pouvez le consulter en ligne, le télécharger et vous inscrire aux stages.

Risque chimique
Mieux protéger sa peau grâce à ProtecPo
L'INRS et son homologue québécois l'IRSST ont conçu ProtecPo, un logiciel interactif de présélection des matériaux polymères utilisés dans les équipements de protection individuelle (gants, combinaisons et bottes). L'objectif : proposer aux professionnels de la prévention et aux entreprises un outil d'aide au choix des matériaux les mieux adaptés pour la protection cutanée, notamment contre les solvants et les mélanges de solvants.

Publication
Risques liés aux nanoparticules et aux nanomatériaux
La revue Hygiène et sécurité du travail du 3e trimestre 2011 publie le compte rendu de la conférence scientifique Nano 2011, organisée par l'INRS les 5, 6 et 7 avril 2011.





zoom2
SST
Sauveteur secouriste du travail… et préventeur


Sauveteur secouriste du travail… et préventeur
En cas d'accident du travail ou de malaise grave, chaque minute compte. La qualité des premiers secours apportés aux victimes conditionne leurs chances de survie. Le sauveteur secouriste du travail (SST) joue un rôle crucial. Ce salarié est en effet formé et entraîné pour prodiguer les premiers soins dans l'attente de l'intervention des services de secours spécialisés. Mais son champ d'actions ne se limite pas à ces situations d'urgence. Le SST est également chargé d'une mission de prévention des risques professionnels.

Il suffit parfois d'un instant d'inattention, d'un défaut du matériel ou d'un geste mal maîtrisé pour que l'accident survienne. Un scénario qui se rejoue chaque jour dans de nombreuses entreprises françaises : en 2009, 43 000 accidents graves ont été recensés. Face à une personne souffrant d'un malaise, ayant perdu connaissance ou présentant une hémorragie importante, il est impératif de savoir réagir vite et bien. La gravité des séquelles voire la survie des victimes dépendent des soins prodigués dans les minutes qui suivent l'accident. Les sauveteurs secouristes du travail constituent le premier maillon du dispositif de secours. Leurs missions : protéger les victimes, prévenir les risques de suraccident, dispenser les premiers soins et surtout alerter les services d'urgence extérieurs (SAMU, pompiers...).


SST : des salariés formés et entraînés

La conduite à tenir dans les situations d'urgence ne s'improvise pas. L'entreprise doit pouvoir compter sur des personnes spécifiquement préparées pour intervenir. Le code du travail précise que la présence d'un SST est obligatoire dans les ateliers où sont effectués des travaux dangereux et sur les chantiers occupant 20 personnes au moins pendant plus de 15 jours et comprenant des travaux dangereux. L'employeur est, par ailleurs, responsable de l'organisation des secours internes et de leur bonne articulation avec les services extérieurs. La formation de sauveteur secouriste du travail - sanctionnée par un diplôme - permet aux salariés d'acquérir les bons reflexes et les bons gestes. Elle doit être délivrée par un organisme habilité et régulièrement réactualisée (voir encadré).


Acquérir le regard du préventeur

La formation des SST inclut un volet secourisme similaire à la formation prévention et secours civiques de niveau 1 : maîtriser les gestes qui sauvent, connaître l'emplacement du matériel de secours et savoir l'utiliser, communiquer efficacement avec les services d'urgences... Le second volet de la formation porte sur la prévention des risques professionnels. Les secouristes doivent connaître les risques propres à leur entreprise et savoir alerter leur hiérarchie ou les personnes chargées de prévention lorsqu'ils repèrent une situation dangereuse. Le médecin du travail peut décider d'adjoindre des modules supplémentaires à la formation initiale par exemple s'il existe des risques particuliers dans l'entreprise (risque chimique, risque biologique...). Disposer de 10 à 15 % de salariés formés au SST dans un atelier ou sur un chantier constitue une bonne pratique de prévention au sein de toute entreprise.

 
Tout savoir sur la formation de Sauveteur secouriste du travail

L'enseignement est dispensé aux sauveteurs secouristes à partir d'un programme national défini par la CNAMTS sur proposition de l'INRS. La formation peut être assurée par des formateurs d'entreprises ou des organismes de formation habilités (eux-mêmes formés par les CARSAT/CRAM/CGSS, par l'INRS ou d'autres partenaires).

Modalités pratiques de la formation d'un sauveteur secouriste du travail
  • Durée totale de la formation initiale : minimum 12 heures
  • Fréquence du « recyclage » (mise à jour) : 1 an pour le 1er recyclage, tous les 2 ans pour les suivants
Tout salarié du régime général de la Sécurité sociale peut être formé, sur le lieu et pendant la durée du travail.
Site web : Sauveteur secouriste et pompier d'entreprise
Sauveteur
secouriste
et pompier d'entreprise
Site web : FAQ Sauveteur secouriste du travail
FAQ
Sauveteur
secouriste du travail
Logiciel : Outil : Plan d'intervention SST
Outil :
Plan d'intervention
SST
Article : Organisation des secours dans l'entreprise
Organisation
des secours
dans l'entreprise


La Lettre d'information est éditée par le département Produits d'information de l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Directeur de la publication : Stéphane PIMBERT, directeur général de l'INRS. Rédacteur en chef : Jacques GOZZO. Routage : logiciel SYMPA. Copyright INRS. Tous droits réservés. Conformément à la loi 2004-801 du 6 août 2004 (...) modifiant la loi 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour l'exercer, adressez-vous à l'INRS - 30 rue Olivier Noyer - 75014 Paris ou écrivez à contact@kiosque.inrs.fr


Nous contacter | Modifier ses données personnelles | Se désabonner